|

Immobilier d’entreprise : enfin une base de données universelle, fiable et exhaustive


Les explications de Marie-Caroline Perez, Responsable de l’innovation et des nouveaux services pour le marché immobilier chez Bureau Veritas.

Quelles sont les difficultés rencontrées par les professionnels du secteur de l’immobilier d’entreprise ?

Marie-Caroline Perez : Ils font tous le même constat : la vie des bâtiments génère des données toujours plus nombreuses et complexes qu’il devient très difficile de centraliser et de fiabiliser. Cette situation peut constituer un frein lors d’arbitrages-clés de la vie d’un bâtiment. Ce dernier est devenu un actif dont la valorisation financière est de plus en plus complexe.

Quelles sont les raisons de cette situation ?

M.-C. P. : Depuis 30 ans, le marché immobilier a connu de fortes mutations : on note une sophistication des procédés de construction, une multiplication des directives et des réglementations, ainsi qu’une émergence des enjeux environnementaux. Le volume et la diversité des données ne cessent de croître dès la phase de conception du bâtiment.

Comment centraliser et fiabiliser les données immobilières indispensables aux échanges lors de la vie d’un bâtiment ?

M.-C. P. : Les acteurs du marché ont fait appel à Bureau Veritas pour piloter un projet fédérateur qui a pour objectif de créer un écosystème unique permettant de collecter les données d’un bâtiment, de les structurer, de les qualifier, de vérifier leurs exhaustivités et de favoriser ainsi la mise en relation des différents intervenants. Basé sur un référentiel unique et international, ce projet baptisé Building In One permet de faciliter l’arbitrage et la prise de décisions tout au long du cycle de vie du bâtiment (vente, acquisition, travaux de rénovation…).Tous les acteurs intervenants sur un même site disposeront des mêmes données transparentes, traçables et fiables.

Concrètement, en quoi consiste cette initiative Building In One ?

M.-C. P. : Il s’agit de mutualiser toutes les données des bâtiments portant sur leurs caractéristiques d’usage (construction, aménagement, efficacité énergétique, connectivité…). Chaque bâtiment dispose ainsi de son « alter ego » virtuel sur une plateforme d’échange informatique de type « cloud ». Pour chaque bâtiment, des règles d’alimentation des données définissent les responsabilités de chacun des acteurs concernés et les modalités de mises à jour des informations. De plus, des services à valeur ajoutée permettent de garantir la véracité des données.

Pourquoi Bureau Veritas a initié le projet Building In One ?

M.-C. P. : Nous avons l’habitude d’être innovants. De plus, nous souhaitons nous positionner comme leader sur ce marché en étant force de proposition vis-à-vis des différents acteurs. Nous disposons d’une véritable expertise sur le marché de l’immobilier, avec plus de 10 000 experts internationaux. Nous accompagnons les professionnels de l’immobilier tout au long du cycle de vie des ouvrages, de la construction à la transaction, en proposant une large gamme de services d’inspection, de vérification et de certification.

Qui sont les partenaires de Bureau Veritas dans cette initiative ?

M.-C. P. : Parmi les partenaires pionniers de l’initiative, on compte des acteurs majeurs du marché, tels que : AEW Europe, Allianz Real Estate, BNP Paribas Real Estate Property Management, GE Capital Real Estate France, Herbert Smith FreeHills ainsi que Nexity Property Management. Tous les acteurs de la chaîne immobilière peuvent rejoindre l’initiative Building in One pour que leurs besoins soient pris en compte : constructeurs, promoteurs, asset managers, property managers, facility managers, notaires, avocats, assureurs, réassureurs, propriétaires et utilisateurs.

Quelles sont les étapes à venir du projet Building in One ?

M.-C. P. : Cette initiative sera lancée en France d’ici à la fin de l’année 2014 avec les partenaires de Bureau Veritas. Nous prévoyons de la développer à l’international dès 2015. Pour chaque pays, nous devons au préalable établir un référentiel prenant en compte la réglementation locale. Tous les acteurs de ce projet sont unanimes pour dire que cette initiative représente une avancée majeure dans ce marché de l’immobilier d’entreprise qui malgré la crise représente une valeur patrimoniale forte mais parfois difficile à gérer.

Découvrez dès maintenant la solution Building in One

 




|
SUR LE MÊME SUJET