|

icheck, « une mini-révolution comparable à l’invention du correcteur automatique d’orthographe »

Anne-Laure de Chammard (Bureau Veritas Construction) et Nicolas Mangon (Autodesk) dévoilent leur nouvelle collaboration dans le BIM


Le plug-in icheck mis au point par Bureau Veritas, Xinaps et Autodesk ouvre une nouvelle ère pour la mise en conformité de la maquette numérique. Anne-Laure de Chammard, PDG de Bureau Veritas Construction et Nicolas Mangon, Vice-Président Stratégie et Marketing AEC (Architecture, Ingénierie, Construction) d’Autodesk expliquent ce partenariat.

Nicolas Mangon et Anne-Laure de Chammard Nicolas Mangon et Anne-Laure de Chammard

Lors du salon BIM World 2018 vous avez annoncé un partenariat entre vos deux entreprises portant sur la mise en conformité de la maquette numérique des bâtiments. De quoi s’agit-il ?

Nicolas Mangon - Il s’agit d’améliorer les pratiques actuelles de mise en conformité des bâtiments grâce à la modélisation de leurs données dès les premières phases de conception d’un projet de construction. icheck, mis au point par Bureau Veritas est un module « BIM model-checker » directement intégré au logiciel Revit, la plateforme BIM pluridisciplinaire de référence, utilisée par la grande majorité des architectes, ingénieurs et professionnels de la construction dans le monde et en France. icheck permet de numériser les processus de contrôle lors de toutes les phases du projet (conception, construction, exploitation).

Anne-Laure de Chammard - icheck est le tout premier plug-in permettant de contrôler en temps réel qu’une maquette numérique est conforme à la réglementation. Dans notre domaine c’est une mini-révolution comparable à l’invention du correcteur automatique d’orthographe sous Word.

Plusieurs applicatifs d’usage seront développés pour rationaliser le processus d'approbation et de contrôle dès la conception de projets de construction.

Nicolas Mangon, Vice-Président Stratégie et Marketing AEC (Architecture, Ingénierie, Construction) d’Autodesk

En quoi ce partenariat entre Bureau Veritas et Autodesk est-il innovant ?

Anne-Laure de Chammard - Jusqu’à présent, quand un concepteur terminait une maquette numérique, il l’envoyait à un bureau d’étude qui en vérifiait la conformité. Plusieurs jours pouvaient alors s’écouler avant que le concepteur obtienne une réponse et se voit parfois contraint de corriger des pans entiers de sa maquette numérique après des semaines de travail. Avec icheck, le concepteur peut lancer une procédure de contrôle à n’importe quel moment pour vérifier que le travail en cours est fiable. Le plug-in signale directement dans la maquette les points non-conforme et fournit les éléments de réglementation correspondants. On évite ainsi les multiples allers-retours, les retards et les surcoûts. De quoi rassurer le maître d’ouvrage sur la faisabilité technique, le respect des délais et des budgets.

Nicolas Mangon - Ce nouveau partenariat vise à conjuguer l’expertise de Bureau Veritas en matière de contrôle technique et réglementaire des ouvrages en construction, et les offres logicielles et solutions Cloud d’Autodesk pour la modélisation, la collaboration et le partage des données de projets BIM. La conjugaison de ces deux savoir-faire permet d’accompagner les clients dans leur transition numérique mais aussi dans la digitalisation des métiers et processus liés au contrôle technique. Plusieurs applicatifs d’usage seront développés pour rationaliser le processus d'approbation et de contrôle dès la conception de projets de construction.

icheck n’est donc qu’une première étape dans votre collaboration ?

Nicolas Mangon – icheck va être disponible dans un premier temps en France en version d'essai sur le site de Bureau Veritas Construction , puis sur Autodesk App Store au troisième trimestre 2018 sous forme de licence. Un déploiement est prévu ensuite dans d’autres pays d’Europe et aux Etats-Unis au début de 2019.

Anne-Laure de Chammard – C’est un partenariat majeur, qui va se développer dans les mois et les années à venir. Nous lançons aujourd’hui icheck à destination des concepteurs, en commençant par les réglementations accessibilité handicapés et personnes à mobilité réduite, puis incendie, puis d’autres. Nous développerons ensuite d’autres applications dans d’autres domaines de la construction. 

Notre objectif global est d’accélérer la digitalisation de tout le process BIM, et de rendre le BIM connecté pour faciliter le travail des concepteurs, des ingénieurs, et des entreprises.

Nous lançons d'abord icheck à destination des concepteurs, Nous développerons ensuite d’autres applications dans d’autres domaines de la construction.

Anne-Laure de Chammard, PDG de Bureau Veritas Construction

 

Nicolas Mangon - Nous nous réjouissons de la signature de ce partenariat pour accompagner nos clients et l’ensemble de la profession du BTP dans leur transition vers le BIM, en élaborant de nouvelles solutions garantissant la conformité d’un projet de construction au plus tôt. Les plug-ins Bureau Veritas, bâtis sur Autodesk Revit, vont faciliter la validation de la conception vis-à-vis des standards et des codes, tout en améliorant la qualité des projets.

 

Valy Cazal




|