|

Ces grands producteurs de vin qui recherchent le zéro défaut

Entretien avec la propriétaire de la Maison Lorgeril récemment certifiée ISO 22 000.


Domaines de Lorgeril
Miren de Lorgeril

Pour afficher les plus hauts standards de qualité dans l'alimentaire, de plus en plus de producteurs s'engagent dans la certification ISO 22 000 (Sécurité des denrées alimentaires). Y compris dans le secteur déjà très exigeant de la viticulture. Entretien avec Miren de Lorgeril propriétaire des domaines Lorgeril, réputés pour ses Pays d'Oc, Cabardès, Faugères, Saint Chinian...

 

En mars dernier, votre site a obtenu la certification ISO 22000. Pour vous et pour vos clients, quel est l’intérêt de cette certification ?  

Miren de Lorgeril : Elle offre une garantie supplémentaire à nos clients. Comme toute denrée alimentaire, le vin doit, en effet, respecter certaines réglementations. Le choix de l’ISO 22000 s’est fait logiquement car il s’agit de la première norme internationale pour la mise en œuvre d’un système de management de la sécurité des denrées alimentaires. Pour être certifié l’ISO 22000, il faut pouvoir démontrer notre aptitude à maitriser les risques, sur toute la chaîne de fabrication. Bien sûr, pour nous, cette preuve de fiabilité est un argument de vente intéressant. C’est le cas en France mais c’est aussi vrai sur l’ensemble de nos marchés à l’export : Suisse, Belgique, Angleterre, Allemagne, Danemark, Etats-Unis, Asie ainsi que le monopole scandinave et canadien qui connaissent tous très bien ce référentiel.

 

Le chateau de Pennautier, domaine familiale Lorgeril depuis 1620

 

Quelles sécurités mises en place vous permettent de répondre aux exigences de l’ISO 22000 ?  

ML : Elles sont nombreuses car elles couvrent l’intégralité du site de production ! Nous en avons, par exemple, plusieurs uniquement pour prévenir l’entrée de tout corps étranger dans le vin embouteillé. Le vin est ainsi systématiquement filtré par divers équipements et les bouteilles rincées avant utilisation. L’eau de la rinceuse est, elle-même, analysée, filtrée et utilisée à une pression minutieusement contrôlée pour garantir l’efficacité du rinçage. La conformité des intrants œnologiques est également contrôlée. Nous vérifions aussi la conformité des produits de nettoyage des équipements dans lesquels le vin circule (pompes, tuyaux, machine de tirage, etc.) et nous formons les équipes à leur usage selon des protocoles précis. Il est, en effet, crucial de bien respecter les doses conseillées et de vérifier la neutralité (pH 7) des installations après ces procédures. Les locaux ont par ailleurs été sécurisés afin de prévenir d’éventuels actes de malveillance.

 

Et en ce qui concerne vos fournisseurs ?

ML : Nous prenons autant de précautions. Lorsque notre vin est déplacé en citerne par un de nos partenaires, nous demandons par exemple à ce que soient effectués les contrôles de propreté de l’équipement. Beaucoup de nos transporteurs sont d’ailleurs certifiés ISO 22000 mais ceux qui ne le sont pas s’engagent sur un cahier des charges équivalent que nous contrôlons régulièrement.

 

Le chai du domaine Lorgeril, certifié par Bureau Veritas

 

A quel type d’audit avez-vous dû vous prêter pour obtenir la certification ISO 22000 ?

ML : Nous avons travaillé sur cette question pendant un an avant de solliciter la certification auprès de Bureau Veritas Certification. Cet organisme de certification a l’avantage d’être bien identifié par les professionnels du secteur en France et dans le monde. Nous avions, qui plus est, déjà obtenu une certification Bio délivrée par Bureau Veritas Certification. Ce choix était donc logique. Bureau Veritas Certification a mené un audit de deux jours avant de nous délivrer la certification. Il opérera désormais un audit de suivi chaque année.  

 

Le chai du domaine Lorgeril, certifié par Bureau Veritas

 

Maison familiale indépendante, créée en 1620, la Maison Lorgeril est propriétaire de domaines sur le Grand Sud de la France, entre Rhône et Pyrénées.




|