« La France sait organiser des événements mondiaux »

En France nous savons gérer la complexité en maîtrisant les risques. Et en apportant la confiance.

Bureau Veritas - Mathieu Lassalle

Matthieu Lassalle, Vice-Président Sales & Marketing, Bureau Veritas France

 

La France collectionne les grands événements internationaux. Est-ce une bonne chose ?

C’est une chance historique ! Recevoir la Cop21, l’Euro, l’Expo Universelle, entre autres, c’est une publicité inégalée pour la France. Régulièrement en déplacement dans nos filiales, et au contact de nos clients (nous sommes présents dans 140 pays), je mesure à quel point ces manifestations rejaillissent sur notre image : hospitalité, fiabilité, audace, ouverture au monde... En organisant ces événements d’une très grande complexité, la France préserve et nourrit son « capital de marque », dans la durée ainsi que sa réputation de grand pays d'ingénieurs, d'entrepreneurs et bâtisseurs. En recevant tous ces athlètes dans nos stades, nous envoyons un message subliminal aux étudiants, chercheurs, entrepreneurs du monde entier pour les inciter à venir performer chez nous... Et puis c'est une belle opportunité de visibilité pour nos champions de la construction, Vinci, Bouygues, Eiffage, Fayat, Colas, Spie...

Ces événements œuvrent donc à la modernisation de la France ?

Ils nous encouragent à faire grandir nos infrastructures. Prenez le Grand Paris. Probablement le chantier le plus colossal auquel Bureau Veritas ait jamais pris part : des centaines de milliers de logements, 68 nouvelles gares, 200 km de tunnels de métro pour lesquels Bureau Veritas sécurise le risque incendie ou la résistance des bâtiments aux alentours...

Sans la perspective les grands événements pour lesquels la France en 2024 et 2025, ce projet aurait-il une telle ampleur, un calendrier aussi ambitieux ? Pas sûr. Et puis, la France a raison d’investir dans ces événements. Pour 1 euro investi dans ces équipements, les plus grands événements peuvent générer entre 2 et 3 euros de retombées économiques. Sans compter que les événements à venir capitaliseront sur ceux qui ont déjà eu lieu : les stades de l’Euro serviront pour la Coupe du monde de Rugby, etc... Les investissements d’aujourd’hui font la France de demain.

"En France, nous savons gérer la complexité en maîtrisant les risques. Et en apportant la confiance."

 

Parmi les atouts de la France pour attirer ces événements, lequel vous paraît le plus décisif ?

L’expérience. Si la France est capable d’organiser ces manifestations et d’en faire profiter tout son territoire, c’est parce qu’elle a un vrai savoir-faire de « chef d’orchestre ». Elle sait gérer des chantiers ultracomplexes en maîtrisant les risques et en apportant la confiance nécessaire au bon déroulement des opérations. Bureau Veritas peut en témoigner : avec des centaines d’autres entreprises, nous intervenons dans de nombreux chantiers en cours : des futures gares du Grand Paris, à cinquante mètres de profondeur, aux structures aériennes du futur Colisée (10 000 places près de Roissy), en passant par l’extension de Roland-Garros ! Cette chaîne de confiance est absolument capitale. C’est elle qui permet à la France de prétendre avec fierté à tous ces grands challenges.

Partager