|

Systèmes de climatisation et pompes à chaleur réversibles : inspection obligatoire pour tous


Les explications de Harold Huillier, Responsable Commercial & Marketing des métiers de l’inspection réglementaire chez Bureau Veritas.

Comment faire des économies avec ses systèmes de climatisation et de pompes à chaleur réversibles ?
Harold Huillier :
En réduisant sa consommation d’énergie et en limitant les émissions de substances polluantes. Cela peut paraître au premier abord un peu difficile, mais cette démarche est encadrée par un décret (n° 2010-349 du 31 mars 2010). Elle fait partie intégrante des mesures techniques nationales de prévention de la pollution atmosphérique et d’utilisation rationnelle de l’énergie présentées dans le Code de l’environnement.

Concrètement, quelles sont les actions à mener ?
H. H. :
Il s’agit d’abord d’effectuer une inspection quinquennale obligatoire. Elle se déroule en deux parties. La première est une inspection documentaire, tandis que la seconde se déroule sur site. A l’issue de son intervention, l’inspecteur fournit des conseils d’optimisation et d’amélioration de l’installation en vue de réaliser des économies d’énergie. Il recommande par exemple un nouveau réglage du système de climatisation afin d’optimiser son fonctionnement. Il peut également proposer un meilleur contrôle de la régulation en prenant en compte les plages horaires de fonctionnement et les intermittences. De même, une meilleure gestion du fonctionnement des différents systèmes de climatisation en fonction du besoin permettra aussi de faire des économies. La plupart de ces actions sont peu coûteuses et simples à mettre en œuvre. Quant aux bénéfices : ils sont immédiats. Ces recommandations permettent en effet de réaliser jusqu’à 20% d’économie d’énergie.

Qui peut réaliser ces inspections obligatoires ?
H. H. :
uniquement des intervenants certifiés qui représentent une tierce partie indépendante. Par ailleurs, le vérificateur :
– N’est pas le propriétaire, ni le mandataire des systèmes de climatisation ou de pompes à chaleur réversibles inspectés,
– Ne travaille pas pour l’entreprise ayant réalisé l’installation,
– Ne travaille pas pour l’entreprise de maintenance de l’installation,
– Ne participera pas aux travaux recommandés à l’issue de l’inspection.
Bureau Veritas dispose d’un large réseau d’inspecteurs certifiés pour réaliser cette mission sur l’ensemble du territoire.

Quelles sont les installations concernées par le décret relatif à l’inspection des systèmes de climatisation et des pompes à chaleur réversibles ?
H. H. :
Ce sont celles dont la puissance frigorifique est supérieure à 12kW. Les équipements sont classés en deux catégories :
– Les systèmes simples dont la puissance se situe entre 12 et 100 kW
– Les systèmes complexes dont la puissance se situe au-delà de 100 kW
Pour ces derniers, la première inspection devait se faire avant avril 2012, tandis que pour les systèmes simples, l’échéance est le mois d’avril 2013.

Qui est concerné par ces obligations réglementaires ?
H. H. :
Ce sont les propriétaires et les syndicats de copropriété d’immeubles.
Quelle est ensuite la périodicité des vérifications ?
H. H. :
L’inspection doit être réalisée tous les cinq ans et en cas de remplacement d’un système de climatisation ou de l’installation d’un nouveau système, la première inspection doit être effectuée au plus tard au cours de l’année civile qui suit le remplacement ou l’installation.

 

Bureau Veritas vous accompagne

  • Bureau Veritas effectue le contrôle des systèmes de climatisation, pour plus de renseignements, cliquez ici.
  • Pour obtenir un devis ou être recontacté, cliquez ici.
  • Pour nous contacter, cliquez ici.

 




|
SUR LE MÊME SUJET