|

Formation au risque amiante, premier recyclage, c’est pour 2015 !


Les commentaires de Benoit Cholot, Responsable Marketing Formation chez Bureau Veritas.

Pourquoi l’amiante a-t-il été utilisé de façon massive dans le cadre de la construction de bâtiments ?

Benoit Cholot : C’est en raison de ses nombreuses propriétés physiques. En effet, ce matériau est résistant à la chaleur, au feu, à la tension, aux agressions électriques et chimiques. Il est également un excellent isolant thermique et phonique. Mais l’INSERM a déclaré en 1996 que toutes les variétés d’amiante étaient cancérigènes. L’inhalation de fibres volatiles d’amiante a en effet une incidence sur les cancers broncho-pulmonaires. Depuis 1996, l’utilisation de l’amiante est donc officiellement interdite en France. Mais comme il a été utilisé pendant un siècle, il est encore très présent dans notre environnement.

Quelles sont les populations de travailleurs les plus exposées à l’amiante ?

B. C. : Il s’agit d’abord des travailleurs dont le métier est de réaliser le désamiantage des bâtiments. La formation de cette population est assurée par des organismes certifiés. La seconde population exposée au risque amiante est représentée par les travailleurs qui exercent à proximité de matériaux susceptibles de libérer des fibres d’amiante. L’offre de Formation Amiante proposée par Bureau Veritas se destine à cettre seconde population.

Comment la réglementation permet-elle de limiter ce risque d’exposition à l’amiante ?

B. C. : Un des points essentiels de la stratégie nationale face au risque amiante consiste à former les travailleurs susceptibles d’être exposés. Ainsi, en février 2012 un arrêté a défini les modalités de la formation et d’évaluation  de ces travailleurs à la prévention des risques liés à l’amiante.

En quoi consiste cette formation ?

B. C. : Les deux axes de la formation sont d’une part, l’information sur les risques spécifiques et d’autre part, l’information sur les moyens de prévention. Le contenu de la formation est très concret et concerne les modes opératoires, la mise en application pratique des principes de prévention. La durée de cette formation est de deux jours pour les opérateurs de chantiers et de cinq jours pour les encadrants de chantiers ou les encadrants techniques. Tous les travailleurs exposés au risque amiante ont suivi une formation initiale en 2012. En 2015, soit trois ans plus tard, ils vont devoir réaliser un recyclage d’une journée. Plus de 300 000 personnes sont concernées en France. A l’issue des sessions de recyclage, une attestation de compétence est délivrée après une évaluation du stagiaire. Bureau Veritas dispense ces sessions de recyclage. Nous les proposons dans 13 villes en France.

 

Dans quels matériaux trouve-t-on de l’amiante ?

  • On trouve dans la construction de nombreux produits contenant de l’amiante : amiante-ciment, dalles de revêtement de sol, revêtements sur carton, produits isolants ou ignifuges pour le calorifugeage, produits d’étanchéité, carreaux de feutre, feutres bituminés, cartons utilisés en remplissage de plafonds, cloisons et portes coupe-feu, certains enduits ou colles, produits isolants divers. L’amiante a été également largement utilisé sous forme de flocages destinés à accroître la résistance au feu des structures ou encore à améliorer l’isolation phonique ou acoustique des bâtiments, ainsi que le calorifugeage de diverses sources de chaleur.
  • Source : Des indicateurs en santé travail – Risques professionnels dus à l’amiante — Institut de veille sanitaire (INVS), 2010

 

Appréhender au mieux le risque amiante

  • La formation au travail en présence d’amiante avec Bureau Veritas Formation 
  • Les experts Bureau Veritas vous accompagnent de l’évaluation des risques en passant par la mesure dans l’air ou encore pour l’élaboration du diagnostic technique amiante (DTA), en savoir plus sur ces prestations en cliquant ici
  • Pour nous contacter, cliquer ici



|
SUR LE MÊME SUJET