|

EDF : 2500 personnes vont être formés à la sécurité en e-learning

Le module d’e-learning leur permet d’obtenir une habilitation de sécurité générale.


Faire passer une habilitation sécurité générale à 2500 salariés et prestataires d’ici 2018, c’est l’ambitieux défi que s’est fixé la Division Production Ingénierie Hydraulique d’EDF. Bureau Veritas a développé un module de e-learning sur mesure pour EDF. En voici les principes de fonctionnement

 

 

Les salariés travaillant ou intervenant sur les barrages et les usines hydro-électriques sont habilités en fonction des risques électriques ou mécaniques auxquels ils sont soumis. Ce n’est, en revanche, pas toujours le cas de ceux qui évoluent dans les environnements non-industriels (parking, locaux administratifs, tertiaires, rives de retenues, etc.). Pour mieux protéger ses intervenants, la Division Production Ingénierie Hydraulique (DPIH) d’EDF souhaite qu’à partir du 1er janvier 2018, la totalité des personnes (agents et prestataires)  intervenant sur des sites non-industriels possèdent une habilitation de sécurité générale appelée « Habilitation G ». Tenir cet objectif est un vrai défi : cela implique de former environ 2500 salariés d’ici la fin de l’année. « Le faire par le biais d’un module d’e-learning était donc, pour nous, la solution la plus adaptée », explique Thierry Soutoul, directeur sécurité de la DPIH d’EDF.

L’utilisateur peut se former quand il veut

Plus besoin, en effet, de consacrer du temps à se rendre dans la salle de formation ou à planifier les sessions. Le cours est à la disposition des employés sur une plateforme web de formation dédiée développée par Bureau Veritas: ils peuvent donc le suivre au moment le plus adapté. Pour obtenir l'habilitation G, les prestataires de la DPIH peuvent eux aussi, s’ils le souhaitent, utiliser ce module d’e-learning  auprès de Bureau Veritas. « La formation dure environ 20 minutes et passe en revue les consignes de sécurité fondamentales telles que les règles de circulation et d’évacuation, les risques liés à la manutention manuelle ou les mesures de prévention des chutes de plain-pied », confie Guillaume Laurent, responsable Développement Formation France de Bureau Veritas Exploitation.

 

« Grâce à cet outil, nous avons la liste précise des employés ayant obtenu l’habilitation. Plus important encore, nous savons que tous ont reçu les mêmes consignes.»

Thierry Soutoul, directeur sécurité de la DPIH d’EDF

EDF, 1er producteur d’énergies renouvelables de l’Union Européenne, en particulier grâce à ses barrages et usines hydro-électriques.

Une évaluation finale valide l’habilitation

Une fois ces bases rappelées, le module présente un scénario fictif au salarié et lui demande d’identifier les situations à risques qu’il contient (par exemple, lorsqu’un des personnages ne porte pas l’équipement de sécurité requis, ou qu’un autre traverse en dehors du passage piéton, etc.). En cas d’échec à l’évaluation, le salarié aura la possibilité de consulter les corrections et de repasser, au choix, l’évaluation seule, ou le module de cours entier. « Grâce à cet outil, nous avons la liste précise des employés ayant obtenu l’habilitation, fait valoir Thierry Soutoul. Plus important encore, nous savons que tous ont reçu les mêmes consignes. »




|