Comment se former à la prévention des risques professionnels ?

Benoit Cholot Responsable marketing de Bureau Veritas Formation et David Minart, Chef de service HSE (Hygiène, Sécurité, Environnement) chez Bureau Veritas nous présentent cette formation.

Pour quelle raison se former à la prévention des risques professionnels ?
Benoit Cholot :
Il existe une obligation réglementaire intégrée dans le Code du travail (article L4644-1). Depuis le 1er juillet 2012, l’employeur doit désigner un ou plusieurs salariés compétents pour s’occuper des activités de protection et de prévention des risques professionnels de l’entreprise. En effet, le contexte réglementaire en la matière est de plus en plus complexe. Disposer d’une personne dédiée permet donc d’intégrer ces contraintes le plus en amont possible dans les activités de l’entreprise afin de ne plus les subir.

A qui s’adresse le CYcle de MAnagement de la Prévention (CYMAP) proposé par Bureau Veritas Formation ?
B. C. :
Les stagiaires sont majoritairement des personnes salariées. Certains sont déjà responsables de la prévention des risques dans leur entreprise. D’autres le deviennent à l’issue de la formation. L’objectif de tous est de professionnaliser cette fonction.

A quelles questions le CYcle de MAnagement de la Prévention (CYMAP) permet-il de répondre ?
David Minart :
Les questions que se posent les stagiaires au début de leur formation et auxquelles nous les aidons à répondre sont les suivantes :

  • Quelle est ma connaissance du contexte réglementaire santé/sécurité au travail ?
  • Ai-je identifié TOUS les risques liés à l’activité de mon entreprise (risque d’explosion, risque chimique, risques sanitaires) ?
  • Comment sensibiliser le personnel aux risques professionnels ?
  • Comment identifier les causes d’accidents au travail ?
  • Comment mettre en place un système de management intégré ?

Comment se déroule cette formation ?
D. M. :
Elle propose une vingtaine de modules répartis sur environ 8 mois, afin de permettre aux stagiaires qui travaillent de s’organiser avec leur employeur. Dans chaque session, il y a entre 6 et 12 stagiaires, un nombre volontairement réduit, afin de permettre à tous de s’exprimer et d’échanger entre eux et avec les formateurs. Le partage d’expériences est riche d’enseignements pour les stagiaires, ainsi que pour les formateurs.

Comment sont présentés les différents modules ?
D. M. :
Chaque module est dispensé par un formateur différent. Ce sont des formateurs-consultants experts dans leur domaine qui ont l’habitude d’intervenir au quotidien chez nos clients lors de mission de conseil, d’audit et d’expertise. Le contenu des modules n’est pas seulement théorique mais très opérationnel. Notre objectif est de permettre aux stagiaires d’acquérir le savoir, le savoir-faire et l’état d’esprit nécessaire à l’animation de la prévention des risques professionnels en entreprise.

Comment faites-vous pour actualiser les modules en fonction des évolutions réglementaires ?
D. M. :
Pour que les documents que nous remettons aux stagiaires soient à la pointe de l’actualité réglementaire, nous avons récemment désigné un titulaire pour chaque module. Il est en charge de l’actualisation des documents en fonction des évolutions réglementaires dans son domaine. Désormais, nous proposons également un module dédié à une actualité réglementaire spécifique. Par exemple, lors de la dernière session, il s’agissait de la pénibilité au travail et les risques psychosociaux.

Comment Bureau Veritas Formation se différencie des autres organismes de formation ?
B. C. :
Notre formation est véritablement axée « terrain » pour aider les stagiaires à comprendre comment prendre en compte d’une part, les obligations réglementaires et d’autre part, les contraintes internes de leur entreprise. Par ailleurs, Bureau Veritas dispose d’une réelle expertise en matière de prévention des risques professionnels grâce à ses consultants spécialisés tant au niveau technique que réglementaire.

Combien coûte cette formation ?
B. C. :
Le tarif du CYMAP est de 6 590 euros HT pour 26 jours de formation.

Bureau Veritas a lancé récemment un partenariat avec l’EDHEC Management Institute* autour du CYMAP. De quoi s’agit-il ?
B. C. :
Il s’agit d’un double cursus diplômant. Son objectif est de permettre aux personnes qui souhaitent acquérir une qualification métier en matière de prévention, de développer aussi des compétences transverses en management et dans les fondamentaux de gestion de l’entreprise : marketing, stratégie, comptabilité, ressources humaines… Dans ce cadre, le CYMAP évolue vers un Cycle Supérieur de Management Option Prévention, proposé en partenariat par EDHEC Management Institute et Bureau Veritas. Ce CSM est un Titre de Niveau 1, équivalent Master 2. Il intègre le CYMAP dans un cursus global. A l’issue de cette formation, les stagiaires peuvent accéder à des postes à responsabilité.
* L’EDHEC Management Institute est le département formation continue du Groupe EDHEC

Fabien Deschassine, coordinateur HSE chez MTR Bâtiment

  • « Début 2012, j’étais conducteur de travaux dans une entreprise de BTP qui compte 200 employés. Mon employeur a souhaité mettre en place une véritable politique de sécurité, afin de respecter les exigences réglementaires. En accord avec lui, j’ai décidé de suivre une formation en management de la prévention avec Bureau Veritas. Pendant 8 mois en 2012, j’ai suivi la vingtaine de modules du CYMAP à raison de 3 jours par mois. Nous étions 8 stagiaires venus de secteurs d’activités différents : BTP, mais également agroalimentaire ou encore social. Chacun a ainsi pu s’enrichir à partir des retours d’expériences des autres. J’ai particulièrement apprécié l’expertise des formateurs qui n’hésitaient pas à s’adapter à nos cas précis, afin de nous aider à bien intégrer les exigences réglementaires et leurs conséquences sur nos activités. Le CYMAP m’a apporté une méthodologie et au fur et à mesure de ma formation, nous avons pu mettre en place une politique de sécurité dans mon entreprise. J’ai transmis à mes collègues les connaissances que j’ai acquises en matière de gestion des risques. Aujourd’hui, je suis devenu coordinateur HSE et j’ai plus de responsabilités. »

 

Bureau Veritas vous accompagne

Partager